Logo

Votre contact

Logo

Matières premières renouvelables

L’axe stratégique "Matières Premières Renouvelables" englobe l’ensemble des activités liées à l’utilisation et à la transformation des matières premières d’origines renouvelables, afin de répondre, de façon durable, à une partie des besoins en matériaux et substances innovantes de notre société.

ENJEUX

Le périmètre d’intervention du pôle est centré sur le choix des matières et des flux primaires et secondaires biosourcés à transformer (y inclure les flux de biodéchets) et sur le développement de procédés innovants permettant de valoriser ces biomasses, biodéchets et effluents gazeux. Une attention particulière est notamment portée aux projets liés à la valorisation :

  • De la biomasse lignocellulosique (sucres de la cellulose, fractions hémicellulosiques, polyphénols, lignines et composants dérivés);
  • Des effluents gazeux (CO2/CO/H2/gaz de fermentation etc) ;
  • Des déchets : Bois B, déchets organiques (huiles usagées, flux secondaires d’industries biosourcées  - l’alimentaire, le bois - déchets organiques ménagers, etc);
  • De la biomasse algale.

 

Trois approches complémentaires seront possibles pour valoriser les matières premières d'origine renouvelable :

Les produits biosourcés pourront :

    • Être similaires à ceux existant en version fossile (« Me Too »); 
    • Ou présenter des fonctionnalités ou des usages similaires à ces derniers.

 

Dans ces 2 premiers cas, nous parlerons alors d'innovation de substitution.

Ou, dans une troisième approche plus disruptive être dotés de nouvelles propriétés et fonctionnalités permettant ainsi de valoriser les caractéristiques propres des matières premières végétales, apportant une réponse différenciée sur les marchés. 

La valorisation énergétique des bioressources pour la production de gaz renouvelables (par exemple) est étudiée en complémentarité de la valorisation matière dans le cadre d’un partenariat avec le pôle Tenerrdis en lien avec l’axe valorisation des déchets.

RUPTURES PRIORITAIRES

  • Rentabilité économique des procédés d’extraction des matières premières d’origine renouvelable (procédé continu présentant des rendements élevés);
  • Rentabilité économique des procédés de purification;
  • Nouveaux procédés catalytiques de transformation (déconstruction, fonctionnalisation) pour favoriser les procédés continus et/ou mono étape, atteindre des taux de conversion élevés et faire face à la variabilité des ressources;
  • Nouvelles voies de synthèses avec l’utilisation d’enzymes (biocatalyse) ou combinant les avantages de la catalyse et de la biocatalyse.

Solution propulsée par cloé