Logo

Votre contact

Solène Bouvier

Chargé de projets & innovation

Logo

Matériaux & produits pour les filières industrielles

Cet axe stratégique englobe l’ensemble des activités qui visent à développer des produits ou des matériaux détenant une valeur d’usage spécifique et dotés d’une caractéristique innovante (durabilité, efficacité, recyclabilité…).
Il s’agit ici de l’amélioration de matériaux ou de produits déjà existants pour répondre à de nouveaux besoins (nouvelle fonction, meilleure performance) ou bien du développement de nouveaux produits et matériaux. La connaissance fine des structures des matériaux (échelles nano- à macroscopiques) et la maîtrise des outils de modélisation sont indispensables pour atteindre ces objectifs.

  • Les familles de produits chimiques concernées par cet axe sont principalement : les principes actifs, les ingrédients fonctionnels (catalyseurs, tensioactifs, épaississants, stabilisants polymère…), les nouveaux solvants, les précurseurs et les monomères ou oligomères. 
  • Les familles de matériaux regardées sont : les nanomatériaux (nanopoudres, nanocarbones, nanofibres) et les matériaux (nano)-structurés, les polymères techniques, les matériaux composites, les revêtements, les couches minces, les mélanges et alliages… La plupart de ces matériaux peuvent être « avancés » (matériaux à haute performance, à haute valeur ajoutée…) ou « actifs » (matériaux intelligents ; propriétés antibactériennes, antistatiques, dépolluantes…).
  • Le périmètre d’intervention du pôle AXELERA est centré sur le développement de produits et de matériaux aux propriétés nouvelles ou améliorées pour les filières industrielles. Il s’agit d’un positionnement amont qui trouve son sens dans une connexion avec les différents pôles de compétitivité et clusters en aval de la chaîne de valeur, c’est-à-dire centrés sur des marchés d’application.

 

Le périmètre d’intervention du pôle AXELERA est centré sur le développement de produits et de matériaux aux propriétés nouvelles ou améliorées pour les filières industrielles. Il s’agit d’un positionnement amont qui trouve son sens dans une connexion avec les différents pôles de compétitivité et clusters en aval de la chaîne de valeur, c’est-à-dire centrés sur des marchés d’application.

ENJEUX

Deux enjeux principaux devront être traités, conjuguant compétitivité, innovation et engagement dans une économie circulaire : 

  • Le développement de matériaux et de produits innovants permettant aux filières industrielles d’assurer et de conserver une avance technologique sur la concurrence étrangère de plus en plus présente.
  • L’écoconception, notamment via : le développement de matériaux pour des produits à longue durée de vie, le remplacement des matériaux et produits toxiques ou de faible disponibilité, le remplacement de produits à usage perdu non biodégradables ou non recyclables par des produits présentant une biodégradabilité ou une aptitude au recyclage…

RUPTURES PRIORITAIRES

Les défis technologiques à relever sont nombreux mais peuvent être affinés et priorisés par familles de produits et de matériaux :

  • Les solvants : développement de solvants alternatifs aux solvants d’origine pétrochimique.
  • Les tensioactifs : synthèse de tensioactifs à partir de flux biosourcés en mélange.
  • Les nanomatériaux et les matériaux nanostructurés : progression dans les modélisations et les prédictions des propriétés des nanomatériaux, leurs procédés de production et leur intégration aux chaînes de production existantes. 
  • Les composites : augmentation de la durabilité et de la recyclabilité. 

Solution propulsée par cloé