Une remarquable levée de fonds de 13 millions d’euros pour Lactips, producteur du premier bioplastique soluble !

La startup stéphanoise, adhérente du pôle AXELERA depuis 2014, développe un plastique biodégradable et hydrosoluble à partir d’une protéine issue du lait.
Elle vient de lever 13 millions d’euros auprès de SPI et de MCHC, un fonds d’investissement du Japonais Mitsubishi. Cette levée de fonds lui permettra d’investir dans une nouvelle usine de production, entre Lyon et Saint-Etienne, et ainsi, accélérer le développement d’applications pour de nouveaux marchés cibles, notamment dans l’agroalimentaire.

Saint-Jean-Bonnefonds (Loire), le 26 mai 2020 – Lactips, entreprise française spécialisée dans la
production d’un bio-plastique soluble ne laissant aucune trace dans l’environnement, a clôturé une
augmentation de capital de 13 millions d’euros. L’entrée au capital du fonds SPI (lead de cette
opération), géré par Bpifrance pour le compte de l’Etat dans le cadre du Programme d’Investissement
d’Avenir, et de « Diamond Edge Ventures » (DEV), le fonds d’investissement dans l’innovation de
Mitsubishi Chemical Holdings Corporation (MCHC), permettra l’accélération des développements
produits et la montée en puissance de l’outil industriel.
Lactips dispose ainsi des moyens financiers adaptés au développement de son projet d’entreprise innovante et responsable, porteuse d’une solution biosourcée, biodégradable et hydrosoluble, apportant une réponse aux nombreux plastiques industriels.

Lactips conçoit, développe et commercialise des plastiques innovants et naturels, sans impact sur
l’environnement, à base d’une matière première naturelle. Avec cette levée de fonds structurante,
Lactips va accélérer l’industrialisation de ses granulés et films plastiques pour proposer une offre de
plus en plus large d’emballage bio-sourcés entièrement biodégradables et recyclables.
Tout en poursuivant sa percée dans les emballages solubles, apportant ainsi une réponse au problème des
micros-résidus amenés à finir dans les océans, Lactips va partir à la conquête de certains emballages
dans les domaines de l’alimentation et de la construction ou encore les emballages à usage unique.

Le projet industriel de Lactips a trouvé le soutien du fonds SPI de Bpifrance, qui souhaite, avec cette
opération donner, une impulsion à cette industrie essentielle pour la transition écologique, et
participer à la création d’une filière d’avenir en France dans ce domaine.


Lactips reçoit également le soutien de MCHC qui s’engage à développer et offrir des solutions pour un
avenir durable. Dans un pays, le Japon, qui a pour objectif de recycler 100% du plastique neuf d’ici
2035 en développant des solutions de remplacement biodégradables, cette participation a pour
vocation d’être tant financière qu’industrielle et commerciale.


« Cette levée de fonds de 13 millions d’euros est à la fois très structurante et stratégique grâce à
l’arrivée de ces deux nouveaux actionnaires. Plus que jamais nos industries ont besoin de nouvelles
solutions pour répondre aux enjeux économiques de demain dans le but de réduire l’impact
environnemental des plastiques. Nous avons su démontrer, depuis notre création, que notre matériau
innovant peut entrer dans de multiples applications. Cette mobilisation autour de notre projet, porté
par une vision d’une économie plus respectueuse de l’environnement et de la santé humaine, va nous
permettre de passer rapidement à une phase industrielle tout en continuant de développer le plastique
le plus vert de la planète », déclare Marie-Hélène GRAMATIKOFF, CEO et co-fondatrice de Lactips.


Jean-Philippe RICHARD, Directeur d’investissements du fonds SPI chez Bpifrance, ajoute : « Nous
sommes fiers d’accompagner Marie-Hélène GRAMATIKOFF et ses équipes dans l’accélération du
développement des produits de Lactips et d’avoir mené à bien cette levée de fonds dans le contexte
actuel de pandémie mondiale. Notre engagement est emblématique de ce qui constitue l’ADN de
Bpifrance, au service de l’emploi par la structuration d’une filière industrielle innovante dans le secteur
de la Transition Energétique et Environnementale ».


« La coopération avec Lactips souligne notre orientation vers une économie circulaire et notre
engagement sur le marché européen. Il complète parfaitement notre portefeuille croissant de
matériaux durables. Soutenir le développement de produits respectueux de l’environnement comme
ceux de Lactips va de pair avec notre vision de « KAITEKI », qui signifie le bien-être durable des personnes,
de la société et de notre planète », explique Ansgar POHL, Président et CEO Regional Headquarters
Mitsubishi Chemical Europe.


« Avec son polymère naturel, biodégradable et comestible, Lactips change la donne et promet d’aider
à réduire la pollution plastique dans les décharges et les océans. Lactips offre à Mitsubishi Chemical
Holdings Corporation une plate-forme unique pour relever les défis créés par la contamination des
plastiques et nous attendons avec impatience de multiples collaborations pour résoudre ces problèmes
au Japon et au-delà. » précise Patrick SUEL, President de Diamond Edge Ventures

 

Une augmentation de capital structurante pour accompagner et soutenir le développement d’une filière industrielle plus propre. 


Cette levée de fonds essentiellement souscrite par le fonds SPI et suivie par DEV, va permettre à
Lactips :

  • de soutenir sa R&D pour développer de nouvelles applications à partir de ses granulés
    thermoplastiques fabriqués en France ;

  • d’accélérer sa phase d’industrialisation pour répondre aux demandes futures avec une
    nouvelle usine dans la vallée du Gier qui verra le jour en 2021 avec une montée en puissance
    progressive des nouvelles ligne de production ;

  • d’accéder à des nouveaux marchés de masse (alimentaire, construction, plastiques à usage
    unique, pelliculage…) en France et l’international.

La création de nouveaux postes (R&D, opérations commerciales, industrialisation et production,
supports) viendra accompagner l’ouverture de la nouvelle usine de production sur un site de 2 500 m2, permettant la revitalisation d’un ancien outil industriel régional.


Un actionnariat prestigieux et renforçant les capacités de développement


Avec 20 millions d’euros levés depuis sa création, Lactips rassemble désormais autour des cofondateurs un ensemble d’actionnaires de premier plan avec des investisseurs institutionnels (Bpifrance, Demeter, BNP Paribas Développement, Crédit Agricole Loire Haute-Loire) et des industriels experts, amenés à soutenir son développement commercial (BASF Venture Capital GbmH, Mitsubishi Chemical Holdings au travers son fonds DEV).


La levée de fonds a été menée par CleanTech Capital Advisors et le cabinet d’avocats Lamy Lexel.