13/06/2017

Journée de valorisation du projet POLYWOOD

La journée de valorisation du projet FUI POLYWOOD s’est tenue le mercredi 10 mai dernier au Centre Technique du Papier de Grenoble, réunissant une soixantaine de participants autour du thème de la « valorisation matière de la biomasse ligno-cellulosique ».

Pour rappel, le projet FUI POLYWOOD, porté par Solvay, visait à développer de nouveaux polyamides bio-sourcés à partir de dérivés issus du bois entrant dans les unités de pâte à papier.


Lors de la matinée, les partenaires ont exposé les principaux résultats du projet :

  • Ils ont d’abord montré qu’il était possible d’extraire des jus de sucres du bois tout en garantissant une qualité de cellulose suffisante pour fabriquer du papier.


  • Ils ont ensuite présenté les voies d’accès originales mises au point pour convertir ces sucres en monomères bio-sourcés, puis celles pour obtenir les 2 nouveaux polyamides partiellement bio-sourcés (plus de50%) développés dans le projet.


  • Enfin, d’autres voies de valorisation potentielles dans le secteur de l’ameublement ont été mises en évidence.


  • A l’issue du projet, 3 publications scientifiques ont été publiées et 2 brevets déposés.


  • Outre les produits développés (jus de sucres, monomères, polymères) aux échelles laboratoire et pilote, le projet POLYWOOD a permis de valider l’intérêt d’un nouveau modèle économique pour les usines de pâtes à papier françaises par la valorisation d’un coproduit vers un marché à forte valeur ajoutée.

L’après-midi s’est articulée autour de présentations d’autres projets labellisés par le pôle, de rendez-vous en BtoB pré-organisés et de la visite de la plateforme technologique sur les lignocelluloses Teklicell.

  • Les premiers résultats du projet FUI Green-Poxy porté par Proteus – PCAS sont particulièrement prometteurs : de premiers essais pilotes ont été programmés en mai dernier pour produire quelques kilos de pré-polymères époxy biosourcés (issus de tannins d’écorces de pins Douglas) à destination des utilisateurs finaux Prospa et Resipoly pour des essais de formulations.


  • Les objectifs et les synthèses des travaux réalisés dans le cadre de 3 projets ANR portant sur la valorisation matière de la lignine ont été présenté par IRCELYON (projets ChemLival et Lignarocat) et le CTP (projet Phénoliq). A cette occasion, le CTP a lancé un appel à manifestation d’intérêt pour les Terpènes, colophane et TOFA extraits du bois à destination des industriels.


Si vous souhaitez en savoir plus, contactez philippe.lethuaut@axelera.org