ULTRACELL

Soudage par ultrasons de papiers et nanocelluloses.

APPEL A PROJETS

  • Appel à projets de l’édition 2017 du programme de l’ANR

PORTEUR & PARTENAIRES

  • Porteur : le Centre Technique du Papier (CTP)
  • Partenaires: le Laboratoire Génie des Procédés Papetiers (LGP2), le laboratoire 3SR, la société SONIMAT – Europe Technologies

BUDGET & AIDE PUBLIQUE

  • Aide de l’ANR 494 245 euros

DURÉE DU PROJET

  • 36 mois

RÉSUMÉ de soumission

L’ambition principale du projet ULTRACELL est d’apporter la preuve de faisabilité d’un nouveau procédé industriel d’assemblage sans colle des papiers-cartons. Le procédé développé devra présenter, à terme, des performances comparables aux assemblages par adhésif ou couche thermoscellable pétrosourcée utilisés aujourd’hui, en termes de qualité d’adhésion, de coût énergétique et de cadence de production. Il devra également garantir une réduction significative des coûts associés au recyclage des emballages et à l’absence d’huiles minérales ou autres contaminants.
Cette ambition se décline à travers plusieurs objectifs scientifiques spécifiques :

  • Maîtriser la montée en température à l’interface des couches à assembler pour activer les mécanismes d’adhésion en tirant profit des propriétés thermophysiques des lignocelluloses et des additifs présents dans les papiers-cartons,
  • Garantir le développement de l’adhésion par l’application en surface de nanocelluloses aux propriétés thermo-physiques adéquates, spécialement développées,
  • Obtenir un démonstrateur de soudeuse de laboratoire adaptée aux papiers-cartons éventuellement associée à un dispositif de dépose locale de nanocelluloses.

MARCHES POTENTIELS

  • Emballage

AVANCÉES DU PROJET a fin 2019

  • Un dispositif de soudage instrumenté a été développé pour être en mesure de faire le lien entre l’énergie délivrée, l’énergie absorbée, la montée en température et le développement de l’adhésion,
  • Les cartons couchés (couche pigmentaire pour l’imprimabilité) montrent une certaine aptitude à l’assemblage par soudage ultrasons. Le marché potentiel est élevé (10 Mt/an en UE) mais le changement de technologie nécessiterait de repenser les opérations de pliage – collage,
  • Il est possible de tirer profit des additifs présents dans la composition de certains papiers-cartons industriels pour les souder. Là aussi le marché potentiel est important,
  • Enfin, la taille des éléments cellulosiques déposés en surface a un impact majeur sur le développement de l’adhésion. Les nanocristaux de cellulose ont un potentiel non nul.

 

 

CONTACT:

JEREMIE VIGUIE, CTP: jeremie.viguie@webctp.com

Projet labellisé par AXELERA