FURCAB

Procédé éco-compatible et éco-efficent pour la conversion en one pot de sucres en biosolvants via la plateforme furanique.

APPEL A PROJETS

  • Appel à projets de l’édition 2015 du programme de l’ANR

PORTEUR & PARTENAIRES

  • Porteur : L’Institut de Chimie des Milieux et matériaux de Poitiers
  • Partenaires: L’Institut de Chimie et Biochimie Moléculaires et Supramoléculaires (ICBMS), Eco-Efficient Products and Processes Laboratory (E2P2L)

BUDGET & AIDE PUBLIQUE

  • Aide de l’ANR 516 880 euros

DURÉE DU PROJET

  • 48 mois

RÉSUMÉ de soumission

L’épuisement des ressources pétrolières et le réchauffement climatique conduisent à la valorisation de la biomasse. La biomasse lignocellulosique est constituée majoritairement de sucres (75%) et de lignine. De nombreuses recherches sont dédiées à la valorisation des sucres de la biomasse lignocellulosique. Les dérivés furaniques, X-furfural (X = H, CH2OH), sont obtenus par hydrolyse/déshydratation des sucres (cellulose, hémicellulose..). Parmi ces dérives furaniques, nous pouvons citer le furfural, actuellement produit à l’échelle industrielle (400 000 t/an) et le 5-hydroxyméthylfurfural (HMF) dont la production industrielle n’a pas encore vu le jour, suite à son coût élevé. En effet, la sélectivité des procédés et la difficulté d’isolation de l’HMF reste un frein à sont utilisation comme molécule plateforme.

Dans ce projet, le but principal est la conception d’une boîte à outils pour la synthèse one pot de molécules cibles à partir de différents sucres. Les molécules cibles qui ont été sélectionnées en accord avec leur marché éventuel (propriétés évaluées par des méthodes prédictives) sont les aminoalkyl tetrahydrofuranes, les amidoalkyltétrahydrofuranes et les aklytétrahydrofuranes cétones…. Ces molécules issues des furanes auront des applications dans l’industrie des solvants. Une attention particulière sera portée sur l’éco-compatibilité et l’éco-efficience des procédés mis en œuvre. La boite à outils développé permettra de déterminer la nature du catalyseur, du solvant et des conditions de température et de pression pour mener à bien ces réactions. Le contrôle de la sélectivité lors des réactions successives sera primordial. Une attention particulière sera portée sur l’éco-compatibilité et l’éco-efficience des procédés mis en œuvre. Le cycle de vie du procédé et des produits formés et du procédé seront évalués. Le but final de ce projet est la définition d’un procédé permettant la synthèse de biosolvants à partir des sucres.

Ce projet est un projet de recherche collaboratif entre l’IC2MP (Institut de Chimie des Milieux et Matériaux de Poitiers), l’ICBMS (Institut de Chimie et Biochimie Moléculaires et Supramoléculaires) et E2P2L (Eco-Efficient Products and Processes Laboratory).

MARCHE

  • Chimie

Résultats DU PROJET a fin 2019

  • Synthèse de biosolvants (Dérivés alkylés du THF) à partir du furfural en présence de catalyseur commerciaux ou synthétisés recyclables,
  • Production du furfural à partir d’une solution concentrée en xylose en présence de chlorure de choline : mise en évidence d’un intermédiaire, le choline de xyloside, qui favorise la réaction de déshydratation des sucres,
  • Transposition de ces résultats au 5-hydroxyméthylfurfural.

retombées A Fin 2019

  • 6 articles scientifiques publiés
  • 4 brevets déposés

CONTACT:

KARINE VIGIER, Professeur des Universités, IC2MP, Université de Poitiers: karine.vigier@univ-poitiers.fr

 

Projet labellisé par AXELERA