FOR-TUNE

Fonctionnalisation en milieu fondu de matrices polymères naturelles disponibles à l’échelle industrielle – une voie flexible et sécurisée pour le développement

APPEL A PROJETS

Appel à projets FUI 21  – Projet en cours

PORTEUR & PARTENAIRES

Porteur : Solvay (Grand Groupe)

Autres partenaires : Addiplast (PME), PRP (PME), AGRIAL (Grand groupe), le laboratoire Ingénierie des Matériaux polymères (IMP), le laboratoire Biodymia

BUDGET & AIDE PUBLIQUE

Budget: 2 229 keuros

Aide: 1 037 keuros

DURÉE DU PROJET

42 mois

RÉSUMÉ de soumission publiable

L’acétate de cellulose est une matière d’origine bio-sourcée, produite par le groupe SOLVAY depuis presque 100 ans, disponible à léchelle industrielle en région Rhône-Alpes et vendue en majorité dans le domaine des filtres à cigarettes.

L’acétate de cellulose ne peut pas être mis en œuvre tel quel, comme un thermoplastique. Il est nécessaire de le plastifier, avec des plastifiants externes, pour obtenir des compounds utilisables dans l’ensemble des procédés de transformation de la plasturgie. L’acétate de cellulose plastifié est aujourd’hui employé comme plastique dans différents domaines du fait de propriétés d’intérêt telles que des propriétés de transparence, de brillance et de toucher « soyeux ». Du fait de la possible migration dans le temps des plastifiants externes hors de la matrice polymère acétate de cellulose, les domaines applicatifs de ce type de matériaux restent aujourd’hui considérablement limités. Afin de répondre à ces problématiques de migration et d’accéder à de nouveaux marchés tels que ceux des emballages (cosmétiques, agro-alimentaires) qui doivent répondre à des réglementations strictes au niveau des interactions contenu-contenant, le consortium du projet coordonné par le groupe SOLVAY en collaboration avec les entreprises ADDIPLAST, PRP CREATION, la coopérative AGRIAL et les laboratoires IMP et BIODYMIA, a pour objectif de développer de nouveaux matériaux plastiques bio-sourcés à base d’acétate de cellulose, intrinsèquement plastifiés via un
greffage chimique sur le squelette cellulosique par extrusion réactive. Un défi supplémentaire sera d’apporter via le type de molécules à greffer de nouvelles propriétés et fonctionnalités aux matériaux.

Premiers RÉSULTATS DU PROJET

  • Étude à l’échelle laboratoire et par extrusion réactive de la fonctionnalisation de l’acétate de cellulose par des molécules biosourcées et accessibles industriellement : aptitude à la mise en œuvre des mélanges d’acétate de cellulose et plastifiant réactif prometteuse (deux  plastifiants biosourcés testés dont l’un fait l’objet d’un brevet). Nécessité de prolonger le projet car le greffage chimique n’a pas encore été prouvé en extrusion réactive à l’échelle pilote.
  • Étude de l’aptitude au contact alimentaire des matériaux (étude de la migration des composés) : les résultats préliminaires sont positifs
  • 4 publications scientifiques
  • 1 brevet déposé

CONTACT:

Olivier CHAUBET, Responsable R&D Matériaux, AXEL’ONE olivier.chaubet@axel-one.com

Projet labellisé par PLASTIPOLIS et co-labellisé par AXELERA et Elastopôle