Innovation

Mission « Valorisation de la biomasse lignocellulosique » en Finlande

Quand : Du lun 09/09 au jeu 12/09

Où : Helsinki, Finlande

Qui : Adhérents et partenaires AXELERA

Date limite d'inscription : ven 24/05

Frais de participation : Adhérent 850€

événement AXELERA

Les inscriptions
sont closes

Les pôles de compétitivité AXELERA et IAR vous invitent à prendre part à la mission « valorisation de la biomasse lignocellulosique », qui aura lieu en Finlande, entre Helsinki et Joensuu, du lundi 9 septembre en soirée au jeudi 12 septembre en fin d’après-midi. 

La Finlande tire ses richesses de ses forêts, et plus précisément de ses activités d’exploitation du bois. La mondialisation et les changements sociétaux structurels ont influencé de manière radicale l’industrie forestière finlandaise, en particulier au cours de ces 10 dernières années. La bio-économie représente aujourd’hui plus de 60 milliards d’euros de chiffre d’affaires et 300 000 emplois. Ce poids est conséquent, puisqu’il assure 16% de la richesse de ce pays. .

La Finlande accroît l’exploitation de ses forêts et développe des usages innovants pour le bois. Les bioénergies, le bio-fuel et d’autres innovations représentent de nouveaux segments majeurs de l’industrie forestière, aux côtés d’autres segments plus anciens et plus traditionnels. Même si près de 60% de pâte à papier et de papier a été délocalisée, quelque 95 % des activités de scierie sont restées en Finlande. Les activités de recherche et de développement, ainsi que les nouvelles usines de biocarburant, sont également restées sur le territoire national. La Finlande abrite le plus grand fabricant de machines à papier au monde, Metso, ainsi que l’un des plus grands fabricants de machines forestières, Ponsse. 

Cette mission en Finlande a pour objectif de  découvrir les centres de recherche et les industriels développant des usages innovants issus de la chimie du bois, en lien notamment avec VTT, l’un des plus grands centres de recherche technologique du pays (2600 collaborateurs, 277 M€ CA) et à l’origine de nombreux projets et création de start-ups.

La Finlande est un pays intéressant à examiner. C’est sur le registre de la complémentarité que Finlande et France n’hésitent pas à se positionner pour contribuer au secteur de la bio-économie en Europe, pesant 2100 milliards d’euros de CA et employant un peu moins de 20 millions de personnes au sein de l’union européenne.

Nous souhaitons vous aider à faire émerger des coopérations de R&D avec les acteurs locaux majeurs et à porter à votre connaissance cette vision.