31/01/2018

Projet CRANCS

Le projet CRANCS, une approche innovante pour mesurer le risque environnemental des substances naturelles complexes soumises au règlement européen REACH.

Les substances naturelles complexes de type huiles essentielles, comme celles de lavande et lavandin, doivent être enregistrées dans le règlement européen REACH en 2018. Or les méthodes de mesure de risque environnemental ne sont pas adaptées aux propriétés physico-chimiques et (éco)toxicologiques de ces substances. Cette limitation en termes de méthodologie menace ainsi l’utilisation de ces substances naturelles complexes largement utilisées par les industriels de la parfumerie, des arômes et de la cosmétique.

Pour répondre à cet enjeu, la société KREATiS a développé le projet CRANCS (Compartmentalised Risk Assessment for Natural Complex Substances), visant à développer une méthode prédictive innovante permettant l’évaluation du risque environnemental des Substances Naturelles Complexes (SNC) dans le milieu aquatique, et en particulier les huiles essentielles.

L’objectif de ce projet était d’obtenir une image plus réaliste du devenir des constituants d’un mélange dans l’environnement aquatique, en suivant son devenir et sa séparation entre l’eau et les sédiments. La modélisation in silico développée par KREATiS a permis d’anticiper les concentrations de chacun des constituants d’un mélange entre les deux phases d’un environnement aquatique. Simultanément, le calcul de la toxicité au court et long terme sur les invertébrés pélagiques (Daphnia magna) et benthiques (Lumbriculus variegatus), avant puis après répartition du mélange entre les deux phases, a pu être réalisé avec des résultats  prometteurs obtenus sur Daphnia magna.

L’approche originale du projet CRANCS, misant sur la séparation d’un mélange complexe entre les deux compartiments du milieu complexe, constitue ainsi une première réussite décisive dans l’avancement d’une évaluation réaliste du risque environnemental des substances naturelles complexes.