10/09/2020

Plan de relance : PME et PMI, bénéficiez du chèque export !

Le gouvernement a dévoilé son plan de relance export qui comporte des mesures intéressantes pour les PME et PMI qui vont bénéficier de 250 M€ de financement supplémentaire jusqu’en 2022.

Franck Riester a dévoilé le volet export du plan de relance qui doit contribuer à redresser le commerce extérieur français. 

Au programme, une mobilisation des acteurs publiques de la team France Export et des aides pour les PME-PMI en donnant des moyens à ceux qui feront l’effort de se relancer dans la prospection à l’international.

La première mesure consiste a muscler l’information des entreprises sur les marchés en multipliant les sujets de veille disponibles sur les plateformes régionales. Pour en bénéficier il faut s’inscrire et donner ses préférences au système de la plateforme.

Le chèque Export pour appuyer une démarche de prospection ! 

Ce chèque export est une des mesures phares du plan. Il doit permettre a 15 000 entreprises de bénéficier d’un financement jusqu’à 50% de leur action de prospection :

  • prestation d’accompagnement d’acteurs publics comme privés,
  • salons,
  • missions collectives,
  • déplacements,
  • pavillon France sur des salons

Les financements seront plafonnés à 2 000 euros pour une mission de prospection, 1 500 euros pour les missions collectives, 2 500 euros pour les pavillons France sur des salons.

Les entreprises pourront faire des demandes dès le 1er octobre sur les plateformes régionales de la Team France Export.

L’assurance prospection renforcée

Une nouvelle formule d’assurance Prospection dédiée à l’accompagnement verra le jour sur le plan de finance de 2021. Destinée aux PME, TPE et débutant à l’export elle doit permettre, sur des budgets de 50 à 300 K€, d’assurer des prospections qui devront comprendre des prestations d’accompagnement et de suivi de l’entreprise.

L’idée de cette mesure est qu’une entreprise accompagnée a beaucoup plus de chances de réussir qu’une entreprise seule. L’ambition de cette mesure est forte car elle compte financer 500 nouveaux contrats par an alors que l’assurance prospection peine à arriver à 1 500 contacts annuels en temps normal. Pour l’assurance prospection classique elle sera renforcée en terme de moyens et une attention très particulière sera donnée aux entreprises qui contribuent à la transition écologique.

Le VIE sera fortement aidé

Une subvention sera donnée aux PME qui prennent un VIE avec un montant alloué de 5 000 euros par contrat. Quand on sait qu’un VIE en Europe coûte souvent moins de 30 K€ dans l’année c’est une mesure assez incitative. L’ambition et le budget devraient permettre de subventionner 3 000 jeunes VIE. Une attention particulière sera donnée aux Bac + 2 et 3 ainsi qu’aux jeunes de zones défavorisées.