14/10/2020

Lactips ouvrira sa future usine dans la commune de Saint-Paul-en-Jarez, près de Saint-Chamond

C’est dans l’ancienne usine de France Crème, qui sera réaménagée et modernisée, que Lactips installera sa nouvelle usine. Ce nouveau site pourra abriter jusqu’à six lignes de production de granulés de bioplastique conçu à partir de caséine de lait, innovation majeure qui contribuera à abaisser l’impact des plastiques sur l’environnement, en particulier ceux destinés au secteur de l’emballage et aux produits à usage unique. A terme, Lactips sera en mesure de produite 10.000 tonnes de granulés par an.

 

@Pradier Architecte

Revitalisation industrielle

Lactips entame d’ores et déjà le recrutement d’une dizaine de personnes (R&D, commercial, production) dans un premier temps, alors qu’une trentaine d’autres devraient suivre à moyen terme. La start-up technologique participera ainsi à une certaine revitalisation économique d’une vallée durement touchée par le déclin de l’industrie au cours des dernières décennies.

Production et R&D

L’acquisition de l’immobilier représente 6 millions d’euros. S’étalant sur plusieurs années, les investissements purement industriels s’élèveront quant à eux à près de 30 millions d’euros, permis notamment par la récente levée de fonds réalisée par l’entreprise (13 millions d’euros).

Dans un premier temps, la nouvelle usine produira 3.000 tonnes de granulés par an (contre 1.500 aujourd’hui) mais elle vise, à terme, les 10.000 tonnes par an. Elle sera aussi dotée d’un laboratoire de R&D et d’une ligne dédiée aux développements et aux tests sur des applications de sa technologie de rupture.

Créé en 2014 par Marie-Hélène Gramatikoff et Frédéric Prochazka, Lactips emploie aujourd’hui 45 collaborateurs.