30/11/2020

CFD Numerics, partenaire du Projet Σiderwin

La lutte contre le changement climatique impose de réduire fortement les émissions de gaz à effets de serre. L’Union Européenne s’est engagée à réduire de 20% les émissions de GHG entre 1990 et 2020. Pour l’industrie, les objectifs de réduction sont compris entre 34 et 40% pour 2020. Les méthodes de production actuelle d’acier utilisent d’énormes quantités d’énergies fossiles pour produire le fer et l’amélioration de ces techniques ne permettra pas d’atteindre les objectifs fixés par l’UE.

Le projet Σiderwin vise à développer, construire et éprouver une technologie de rupture pour remplacer les techniques standard de production de fer en s’appuyant sur un nouveau procédé d’électrolyse qui n’émet directement aucun gaz à effet de serre. Ce procédé associé à l’utilisation d’énergies renouvelables permet de transformer l’oxyde de fer en plaque de métal en réduisant de 87% la quantité de CO2 rejetée et en abaissant de 31% la consommation d’énergie.

Les objectifs du projet consistent à développer un prototype pilote de niveau TRL6. Le développement de la cellule d’électrolyse doit être assuré dans les premières phases du projet et devra donc s’appuyer sur des techniques avancées de simulation et de conception.

CFD-Numerics sera impliquée dans l’ingénierie de développement de la cellule en mettant en œuvre des simulations numériques 3D (CFD) pour aider à la conception d’un prototype le plus efficace possible. Les simulations seront multiphysiques avec prise en compte au sein des écoulements des phénomènes diphasiques, électro-chimiques et magnéto-hydro-dynamiques.

CFD-Numerics se félicite de faire partie des 12 partenaires européens impliqués dans le projet Σiderwin qui a officiellement été lancé le 11 Octobre 2017 au siège de la Commission Européenne à Bruxelles.