23/12/2020
equipe-bioentech

Bioentech lauréat de l’AAP “Dispositifs physiques et logiciels pour une supervision intelligente des installations de production de biométhane”

A la suite de l’appel à projets “Dispositifs physiques et logiciels pour une supervision intelligente des installations de production de biométhane” lancé par GRDF en mai et juin 2020, une cinquantaine d’entreprises innovantes, laboratoires de recherche et de startups ont fait leurs propositions permettant une amélioration du monitoring des sites de méthanisation. 9 projets ont été choisis à l’issue de l’analyse des dossiers, et poursuivent le parcours de sélection.

BioEnTech propose un service de pilotage dédié aux  installations de méthanisation avec un focus spécifique sur la  réduction des coûts opérationnels et l’augmentation de la production d’énergie en aidant l’exploitant à mieux gérer sa stratégie d’alimentation.

Pour ce faire, l’entreprise propose une suite de solutions permettant :

  • la caractérisation de la matière organique en 5 à 7 jours ouvrés pour en estimer la production de méthane et les risques d’inhibition, c’est “IR-SCAN” 
  • la mesure des inhibiteurs dans le procédé grâce à un capteur appelé “SNAC” qui permet une analyse sur site avec la précision d’un laboratoire extérieur et délivre un résultat dans les 2 heures pour une grande autonomie de l’exploitant
  • l’interprétation immédiate des données, grâce à un outil de simulation logicielle, dit “Memo”, qui permet non seulement de suivre ce qui passe mais aussi d’anticiper ce qui va se passer pour piloter au mieux la recette d’alimentation et les paramètres opératoires.

Les solutions de BioEnTech donnent à l’exploitant toute autonomie pour  piloter sa recette d’alimentation et atteindre ses objectifs de performance. En complément, l’exploitant a recours à un expert à distance ou sur place pour affiner l’analyse ou encore prendre en main les outils.

La vraie différence que propose BioEnTech, c’est la gestion temps réel des performances :

« Là où d’autres solutions prendront 1 à 2 mois pour analyser une matière première qui ne sera plus disponible au moment des résultats,  notre solution IR-SCAN prend 5 à 7 jours, transport des échantillons compris ».  Jérémie Miroux, CEO

90 % de l’activité de BioEnTech repose sur le biométhane et des activités sur les biodéchets et le traitement de l’eau (station, compostage, entomoculture).

L’entreprise a été créée suite à un concours d’innovation lancé par l’ADEME. L’objet était d’optimiser la gestion de stations d’épuration industrielles. Le constat de départ est celui d’un gaspillage énorme de la ressource sur les sites industriels (qui génère soit de la pollution soit, par le fait de ne pas être utilisé, entraîne la consommation d’autres sources d’énergie). L’idée était alors de chercher à optimiser ce procédé au jour le jour pour les opérateurs. Le fondateur de BioEnTech a eu l’opportunité de rencontrer le LBE de Narbonne (INRAe) qui est une référence mondiale sur le biométhane et ils ont formé un duo très enthousiastes pour concevoir cette solution et contribuer à réduire les émissions.