04/04/2016
Colloque Biomasse pour l'énergie

Colloque « Organisation des filières biomasse pour l’énergie »

L’ANCRE et les pôles de compétitivité AXELERA et Tenerrdis ont organisé le colloque « Organisation des filières biomasse pour l’énergie : Quelles perspectives pour les acteurs économiques ? Le cas de la biomasse forestière », qui s’est tenu le le jeudi 17 mars 2016, sur le site d’IFP Energies nouvelles de Solaize.

COP 21, Loi sur la transition énergétique pour la croissance verte, Stratégie nationale bas-carbone, Programmation pluriannuelle de l’énergie, Nouvelle France Industrielle, Stratégie nationale de recherche, Stratégie nationale pour la mobilisation de la biomasse, Stratégie nationale pour la bioéconomie, Programme national de la forêt et du bois…

Les pouvoirs publics se mobilisent pour une valorisation plus efficace des ressources en biomasse pour l’énergie, dans une perspective de décarbonisation de l’économie et de création de valeur et d’emploi sur le territoire.  

La France dispose en effet de nombreux atouts pour se positionner au tout premier plan mondial dans ce domaine.

Au-delà du potentiel des différentes filières concernées, quels sont les verrous techniques, économiques et sociétaux  à lever, les conditions de développement à réunir, les expériences qui réussissent  ?

Pour confronter les points de vue des différents acteurs de la filière, la diversité des modes d’organisation, l’Alliance nationale de coordination de la recherche pour l’énergie (ANCRE), les pôles de compétitivité AXELERA et Tenerrdis ont organisé le colloque « Organisation des filières biomasse pour l’énergie : Quelles perspectives pour les acteurs économiques ? Le cas de la biomasse forestière », qui s’est tenu le jeudi 17 mars 2016 sur le site d’IFP Energies nouvelles de Solaize.

Ce colloque a réuni environ 130 participants qui ont pu assister, après des introductions de MM.Didier Houssin, Président de l’ANCRE et d’IFP Energies nouvelles, Bruno Locqueville, directeur adjoint de la DRAAF Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Michel, directeur général de l’énergie et du climat au MEEM :

  • à la présentation de l’étude GP1A ANCRE (CEA-IFPEN-INRA-Irstea)
  • à un point sur les derniers résultats de la recherche : de la connaissance à l’accès à la ressource
  • au rôle des politiques incitatives
  • à 2 tables-rondes : « Des petites chaufferies aux grands projets, quels modèles industriels ? » et « Quelle organisation pour un approvisionnement optimal ? »
  • aux flash-présentations de 7 PME innovantes adhérentes des pôles AXELERA (Barriquand, deltalys, Enertime, PACT-SNZ) et Tenerrdis (Agroenergy, Sintegra, IED)
  • à des conclusions de MM. Frédéric Ravel, responsable du secteur énergie, développement durable, chimie et procédés au MENESR, et Hervé Durand, directeur général adjoint de la performance économique et environnementale des entreprises au MAAF