Bio3

Bio-raffinerie pour valoriser les constituants du bois, en particulier les sucres de feuillus (sans dégrader la cellulose), par la mise au point de procédés éco-efficients.

DESCRIPTIF

Bio-raffinerie pour valoriser les constituants du bois, en particulier les sucres de feuillus (sans dégrader la cellulose), par la mise au point de procédés éco-efficients.

APPEL A PROJETS

FUI 19

PORTEUR & PARTENAIRES

Porteur : Fibres Excellence

Autres partenaires : Roquette, Seppic, Pennakem, Pagora-Grenoble INP, ENSIACET

BUDGET & AIDE PUBLIQUE

5,14 M€ dont 1,96 M€ d’aide publique

DUREE DU PROJET

48 mois

RESUME

Depuis 2005, la société Fibre Excellence multiplie les partenariats avec des industriels de la chimie et des scientifiques, afin de déceler les voies possibles de valorisation de l’ensemble des constituants du bois.

Aujourd’hui, seule la cellulose est commercialisée sous forme de pâte à papier, les autres constituants étant brûlés. Ces deux voies de valorisation ne sont pas suffisantes pour pérenniser la situation économique de ses usines : la démarche nouvelle initiée par Fibre Excellence repose sur le développement d’un modèle économique dont la création de valeur passera par une meilleure valorisation des constituants actuellement brûlés.

Le projet BIO3 a vocation à produire à partir de de la biomasse bois des composés biosourcés destinés aux industries de l’alimentaire et de la chimie, sur le site de Fibre Excellence St-Gaudens.

A plus long terme, une extension de ce pilote exploratoire pourrait conduire à l’échelle  industrielle à des retombées économiques importantes telles que des créations d’emplois, en plus de la pérennisation de ce site de production.

Des bénéfices environnementaux et sociétaux seraient également attendus dans la mesure où les produits développés permettront d’apporter des solutions de substitution renouvelables aux produits issus de source fossile ou de l’agriculture.

Projet labellisé par Agri Sud-Ouest Innovation et co-labellisé par AXELERA, Industries et Agro-Ressources et Xylofutur.