21/12/2016

Sept entreprises adhérentes du pôle AXELERA récompensées sur le salon Pollutec Lyon 2016 !

Lors du salon Pollutec Lyon 2016 qui a eu lieu du 29 novembre au 2 décembre, six adhérents du pôle AXELERA ont été récompensés pour leurs performances.

Remise des labels EIP

Quatre entreprises du pôle AXELERA ont reçu le label EIP (Entreprise Innovante des Pôles) le mercredi 30/11 sur le stand de la Métropole de Lyon.

  • AFYREN: ingénierie en microbiologie et bioprocédés pour la valorisation de la biomasse non alimentaire en bioénergies et chimie verte.
    AFYREN vient d’ailleurs de valider sa technologie à l’échelle pilote avec la production de dizaines de kgs de lots. Lire le communiqué de presse
  • BIOMAE : biosurveillance active des masses d’eau continentale de surface (rivières, fleuves, canaux et lacs).
  • ECOBATEC : commercialisation de matériel de tri et gestion des batteries usagées ; collecte, transport et négoce de batteries usagées.
  • ETHERA : développement, fabrication et commercialisation d’équipements de diagnostic de la pollution chimique de l’air et de solutions de dépollutions.

Trophées  Export des éco-entreprises

Organisés par l’ADEME, Bpifrance et Business France, ces trophées permettent de récompenser le dynamisme des éco-entreprises françaises à l’international. Sur les quatre prix décernés, un a été remis à un adhérent AXELERA :

  • Prix Jean Claude Oppeneau – Coup de cœur du jury : MTB Recycling
    MTB Recycling (pour Machine de Triage et Broyage) compte 3 secteurs d’activité: le recyclage et la valorisation des déchets complexes, la conception et fabrication de machines destinées au recyclage, et l’ingénierie et intégration de procédés de traitement des déchets.

Vitrine de l’Innovation

La Vitrine de l’Innovation est une opération internationale qui met en avant les innovations technologiques et de service les plus remarquables et qui dispose d’un fort potentiel marché dans le secteur de l’environnement et des cleantechs.

Parmi 20 entreprises innovantes présélectionnées qui ont pitchés devant un jury de grands comptes et acteurs du marché, figure deux adhérents du pôle : les sociétés RESCOLL et SERFIM.

La société a mis au point un système qui permet aux déchets issus de l’industrie du composite d’avoir une seconde vie. L’innovation, qui fait l’objet d’un dépôt de brevet à l’INPI, permet de traiter les déchets composites par broyage mécanique et de les intégrer dans des matrices plastiques afin de fabriquer des objets contenant 40% de déchets composites. Grâce à ce système, les déchets auparavant destinés à l’enfouissement deviennent de nouveaux produits avec de grandes libertés de forme offrant des propriétés mécaniques supérieures à un coût équivalent. Sont notamment concernées les chutes de production ou déconstruction d’ensembles où les composites fibres de verre sont largement utilisés (bateaux, trains, voitures, éoliennes).

Société du groupe Serfim, Serpol a mis au point Hybréau, la première unité de traitement des pollutions des eaux souterraines qui fonctionne de manière autonome grâce à un générateur hybride associant le solaire et l’éolien dans un même équipement.
L’innovation réside principalement dans le système de production d’électricité : le dispositif hybride Hybreol qui permet d’utiliser l’énergie éolienne et solaire. Fixés sur les pales de l’éolienne, les panneaux photovoltaïques s’orientent et suivent automatiquement le déplacement du soleil afin d’obtenir la meilleure exposition, d’où un gain de production de 30% par rapport à une installation fixe. Lorsque le vent devient rentable (> 30 km/h), le système bascule automatiquement en configuration éolienne, plus productive, optimisant ainsi la production énergétique. Le profil de l’éolienne permet de s’affranchir de la direction du vent et de résister à des vents forts et aux rafales sans émettre de nuisances sonores.