27/01/2016
Pilote de traitement d’un sol insaturé contaminé par de la créosote

Projet MOUSTIC

Le projet MOUSTIC (ANR « Méthodes et technologies de remédiation durables », 2016-2018) propose un développement structuré et l’évaluation, du laboratoire au site, des mousses de surfactants, pour la délivrance de réactifs chimiques et biologiques rémanents en traitement de sols insaturés pollués par des hydrocarbures.

Malgré le souhait de privilégier le traitement in situ de sols pollués pour réduire les nuisances, les risques et les coûts, l’incapacité à garantir un traitement homogène constitue un frein à cette stratégie. En effet, son efficacité est souvent limitée par la faible accessibilité aux contaminants, surtout dans les zones à fort contraste de perméabilité ou celles situées sous des bâtiments. Faute de techniques de traitement économiquement acceptables, de nombreux sites pollués ne peuvent pas être réhabilités à l’heure actuelle.

La mise au point de nouvelles techniques de traitement efficaces et peu sensibles aux hétérogénéités du sous-sol est nécessaire, pour réduire les coûts et durées de traitement, tout en garantissant une décontamination homogène. Du fait de leurs propriétés visqueuses et de la faible sensibilité de leur écoulement à l’hétérogénéité de pores, les mousses ont été proposées pour résoudre ces problèmes.

Les objectifs du projet

Les objectifs du projet sont de fournir une technologie capable d’améliorer significativement le traitement in situ des zones hétérogènes ou de faible accessibilité, en garantissant une distribution élargie des agents de remédiation et un traitement homogène du milieu. Les outils développés seront des techniques, formulations chimiques, systèmes d’injection et logiciels prédictifs.

MOUSTIC rassemble 4 partenaires

  • 2 laboratoires de sciences et techniques : UTINAM* et LGE-UPEM**
  • 2 sociétés privées spécialistes du traitement de sols : INTERA et SOL ENVIRONMENT.

 

C’est un projet pluridisciplinaire qui associe microbiologistes, chimistes et physico-chimistes de l’environnement aux professionnels de terrain.

 

*UTINAM : Laboratoire « Univers, Transport, Interfaces, Nanostructures, Atmosphère et Environnement », UMR CNRS, Université de Franche-Comté

**LGE-UPEM : Laboratoire Géomatériaux et Environnement, Université de Paris Est Marne-la-Vallée

 

Contact coordinateur :

Nicolas Fatin-Rouge – nicolas.fatin-rouge@univ-fcomte.fr